poule malade

Maladie des poules et soins ?

  • Soins des poules: Prévention et petits remèdes naturels
  • Poules, tout sur l'élevage: Races, soins, poulailler, entretien
  • Homedics Oxymètre de pouls professionnel - Mesure le niveau d’oxygène dans le sang au bout du doigt – Portable et Ecran facile à lire - SpO2, PR et PI
    OXYMETRE DE POULS AU BOUT DU DOIGT : Mesure la saturation en oxygène (SpO2), le rythme cardiaque s (PR), Perfusion Index (PI) & Pulse bar OXYMETRE DE HAUTE QUALITE : Avec sa précision professionnelle, cet oxymètre est le meilleur outil pour vous aider à suivre l’évolution de votre saturation en oxygène (SpO2) UTILISATION FACILE : Placez votre doigt dans l’embout pendant quelques secondes puis retirez le. Les mesures s’afficheront clairement sur l’écran OLED deux couleurs. Mesure facile avec un seul bouton ECRAN FACILE A LIRE : Ecran facile à lire pivotant dans les 4 directions. Voyant batterie faible. S’éteint automatiquement. RAPIDE, COMPACT ET TRANSPORTABLE : Cet oxymetre de pouls est pratique pour suivre l’état de sante des personnes souffrant de maladies respiratoires telles que les bronchites, l’asthme ou de pneumonie
  • Le petit élevage de poules
  • Mes premières poules
  • Petit ABC Rustica de la poule (Les petits ABC)
  • Le traité rustica des maladies et parasites du jardin
  • ELEVER DES POULES GUIDE DU DEBUTANT

La plupart des personnes adorent se lancer dans l’élevage de volaille plus précisément de poules. Mais ces éleveur ou amateur d’élevage n’ont aucune idée des différentes maladies des poules, auxquelles sont exposés leurs gallinacés. Ayant parfois des issues mortelles, ces maladies peuvent être contrées par une multitude de soins appropriés. Voici à cet effet, un article qui renseigne aussi bien sur les différentes pathologies. Qui minent les poules que sur les soins à prendre en compte.

coq bonne sante
Coq en bonne santé

Que savoir sur les maladies des poules et soins ?

Les maladies des poules sont des sortes de pathologies touchant non seulement les jeunes poules, mais également les poules matures. Ce sont également des variétés de maladies ou d’infestations propres aux volailles. Qui peuvent être soit contagieuses ou non ou soit graves ou non. En matière d’élevage de volailles, il faut clarifier que les poules sont exposées à une kyrielle de maladies. Pouvant d’une part être mortelles et d’autre part capables de stopper ou même de réduire la ponte des volailles. Il ne faut pas omettre que certaines de ces maladies de volailles peuvent également être transmises aux éleveurs et occasionner même leur mort.

En ce qui concerne les soins destinés aux poules. Il faut noter que les éleveurs ou les amateurs d’élevage de poules doivent apporter divers soins à ces volailles afin d’éviter non seulement les maladies. Mais pour favoriser également leur croissance et augmenter aisément leur ponte.

En effet, les soins pour poules reposent sur plusieurs critères essentiels que tout éleveur averti doit respecter. Il s’agit notamment de l’alimentation régulière des poules, de leur mise en confort, du bon traitement des éleveurs. De l’entretien de l’espace de vie ainsi que des accessoires des poules et autres. En dehors des soins vitaux et hygiéniques. Les soins médicaux font également partie des soins à privilégier pour maintenir les poules en bonne santé. Il s’agit entre autres des remèdes curatifs et des traitements préventifs.

poules en bonne sante
Photo poules et coq en bonne santé

Quelles sont les différentes causes de maladies des poules ?

Il faut noter que les maladies des poules sont occasionnées par cinq facteurs fondamentaux. Entre les moisissures occasionnant d’importants dégâts sur la ponte et la santé des poulettes. Les parasites internes et externes constituent également des causes majeures de certaines des maladies frappant les volailles. De plus, l’autre facteur à l’origine des maladies des poules s’avère le stress. En effet, créé par la malnutrition, l’agressivité ou l’inconfort. Le stress est l’une des causes principales des nombreuses pathologies dont souffrent les poules. En outre, à part les bactéries. Il ne faut pas oublier d’ajouter que les virus sont responsables des différentes maladies des poules observées chez les volailles en général.

Comment prévenir les maladies des poules ?

Maladies des poules : Photo d'une poule agonisante
Maladies des poules : Photo d’une poule agonisante

Pour prévenir ces différentes maladies des poules. Les éleveurs doivent non seulement suivre, mais contrôler régulièrement l’état des poules. Après l’inspection, les changements suspects sur le physique et dans le comportement des poules doivent immédiatement attirer l’attention de l’éleveur.

Il s’agit essentiellement de l’œil enflé, de la baisse ou arrêt de la ponte, de la diarrhée, de la chute des plumes, de la perte d’appétit, de la démarche curieuse, de la pâleur des crêtes, les plumes gonflées, l’inertie et autres. En observant quotidiennement les volailles, en cas d’incertitudes ou de maladies déclarées. Les éleveurs ont la possibilité de remédier le plus tôt possible contre le mal. Puisqu’en général, les symptômes des maladies de poules surgissent tardivement.

Tenir compte des traitements médicaux

Il faut préciser qu’afin de soigner efficacement ces pathologies. Qui réduisent non seulement la productivité des volailles, mais déciment également les poulaillers. Il existe une kyrielle de traitements médicaux. Entre les remèdes simples, les remèdes naturels. Les éleveurs doivent nécessairement faire appel à un vétérinaire. Celui-ci est doté de connaissances dans le traitement des volailles ou se référer au service d’un spécialiste dans le soin aux volailles.

Pour les maladies des poules comme la coccidiose et le coryza, les antibiotiques grâce à leur propriété curative peuvent remettre sur pieds vos poulettes. D’un autre côté, les vaccins peuvent s’avérer efficaces pour d’autres pathologies. À ce sujet, les éleveurs doivent s’assurer que les poules nouvellement venues sont vaccinées, sans oublier de les mettre à l’écart du poulailler pendant quelques jours. De plus, avant de vous approcher de cette volaille, vous devez vous protéger à l’aide d’un masque. Par ailleurs, s’il s’avère que l’endroit où vous élevez vos poulettes est proche d’une réserve naturelle ou d’un autre site d’élevage. Vous devez mettre à jour leurs vaccins.

Privilégier l’entretien des poules et le nettoyage du poulailler

poule mangeoire a nettoyer
Nettoyer les mangeoires

Pour bien prendre soin de vos volailles, vous devez suivre plusieurs étapes. Entre l’entretien régulier du meilleur poulailler feelgooduk pas cher et de la volaille. Il est indispensable de nettoyer également les accessoires. En effet, en élevant des poules, les éleveurs doivent procéder au nettoyage du poulailler au minimum une fois par semaine. Tout en privilégiant la ferveur du soleil afin de sécher rapidement le poulailler.

Mieux, pendant le nettoyage du logement des poules. Après avoir vidé l’intérieur du poulailler de tout équipement. Les pondoirs et les perchoirs doivent être enlevés, avant que ne suive la désinfection du sol et des murs. L’autre tâche quotidienne à exécuter pour la bonne santé des poules. C’est de nettoyer les meilleures mangeoires galvanisés, les abreuvoirs à pipette, les pondoirs, les perchoirs et de changer les litières. En ce qui concerne les accessoires en bois notamment les échelles.

Il est recommandé de les laver minutieusement avec du savoir noir.

L’autre chose en matière de soins pour volaille, c’est de miser sur les pondoirs faciles à laver.

Changer régulièrement l’eau de breuvage et vermifuger les poules

Prendre soin des poules revient également à leur offrir en abondance de l’eau de pluie. Mais à changer également cette denrée en cas de changement de couleur ou de doutes sur la qualité. Puisque, les poules préfèrent spécialement l’eau de pluie à celle du robinet. Il est alors capital de fabriquer non seulement un récupérateur d’eau de pluie. Mais le débarrasser également des éventuels débris végétaux, feuilles mortes ou la poussière.

Poule pondeuse changer la litière pour éviter les maladies
Poule pondeuse changer la litière

En veillant à la propreté de l’eau que consomment les volailles, les éleveurs les préservent d’éventuelles pathologies liées aux bactéries. En guise de prévention. Vous pouvez opter pour les programmes préventifs en phytothérapie souvent ajoutés à l’eau de boisson de vos poules. En ce qui concerne l’alimentation. Il faut savoir que lorsque les poules sont mal nourries, elles peuvent facilement tomber malades et mourir. La maitrise de leur besoin alimentaire peut s’avérer bénéfique pour leur état de santé surtout pour les poules pondeuses.

Pour éliminer les parasites internes, qui dérangent vos poules. Vous devez déparasiter régulièrement les volailles à l’aide de vermifuges vendus par les vétérinaires. En combinant une fois par mois du thym aux aliments de vos volailles. Vous avez la possibilité de remédier les infestations parasitaires, qui minent vos poules. Pour les poux rouges, les éleveurs doivent disposer dans les poulaillers des bacs plein de sable ou de cendre. Après un bain de sable, les poulettes se débarrassent considérablement de ces parasites externes envahissants. L’autre solution, c’est de faire recours à une solution en phytothérapie dotée d’effets répulsifs.

Quelles sont les maladies courantes des poules ?

Il faut préciser que les poules sont confrontées à maintes maladies mortelles. Il s’agit notamment :

La peste aviaire ou maladie de Newcastle, la maladie de Marek, de la coccidiose et du coryza.

La coccidiose

La coccidiose est reconnue pour son expansion dans le domaine de l’élevage. Ayant pour véritable remède les anticoccidiens. La coccidiose est caractérisée par trois principaux symptômes à savoir :

  1. l’affaiblissement des poules
  2. la diarrhée
  3. la baisse de la ponte.

Il est crucial de vite détecter l’une des maladies des poules afin de garantir la guérison de l’animal.

poule malade oeil ferme
Poule malade : oeil fermé

La maladie de Newcastle

Parlant de la maladie de Newcastle ou de la peste aviaire. Il faut noter que cette maladie est assez crainte par les éleveurs de volaille. À la fois contagieuse et mortelle. La maladie de Newcastle se manifeste essentiellement par des troubles respiratoires; une perte d’appétit; de la fièvre et un plumage hérissé. Pour éviter que cette maladie se propage, il est important de séparer la poule malade des autres poules du poulailler. Ne disposant pas de traitement. Les risques de la maladie de Newcastle peuvent être limités à l’aide d’un vaccin recommandé par un vétérinaire certifié.


La maladie de Marek

En ce qui concerne la maladie de Marek. Il faut noter que c’est une pathologie, qui s’attaque spécialement aux jeunes poules. Bénéficiant d’un vaccin pas complètement fiable. La maladie de Marek se traduit par des tumeurs du côté du système digestif, une lente paralysie des pattes ainsi que des ailes de la poule et même la cécité.


La maladie d’Aujeszky

Ne pouvant pas être soignée, cette maladie fatale nécessite rapidement un vaccin. Cette maladie fatale se reconnait à travers les symptômes suivants :

  • la somnolence,
  • la crête et les barbillons bleutés,
  • les tremblements, une toux excessive,
  • des difficultés respiratoires
  • la perte d’appétit.

Lorsqu’une poule est atteinte de la maladie d’Aujeszky. Il est recommandé de l’abattre afin d’éviter les souffrances ainsi que la contagion.


La typhose ou pullorose

caca poules
caca poules vert

La typhose ou pullorose est une pathologie des volailles provoquée non seulement les salmonelles. Celle-ci se transmettant soit par la nourriture et la boisson. Soit de la poule au poussin ou soit par la litière. Ainsi, il faut préciser que la typhose s’attaque principalement aux poules adultes tandis que la pullorose touche les poussins.

Se répandant souvent dans les grands élevages. Cette pathologie est caractérisée par la baisse de la ponte. La diarrhée verte chez les poules. Une grande soif et la diarrhée jaune chez les poussins. La typhose ou pullorose est traitée à l’aide d’une solution composée de potassium, d’eau et du permanganate. Un traitement, qui a la capacité de réduire la contamination, mais également capable de sauver une grande partie des poules. Il faut ajouter que l’hygiène rigoureuse permet d’enrayer cette maladie mortelle.


Le coryza des poules

Le coryza figure parmi les maladies des poules courantes, elle peut s’avérer mortelle, si elle n’est pas détectée à temps. La poule souffrante du coryza a les symptômes suivants :

  • des éternuements
  • les yeux enflés
  • les narines coulant en permanence
  • une baisse d’appétit, jusqu’à ne plus pouvoir se nourrir.

Etant touchées par diverses maladies des poules et afin de prévenir ces maladies fatales. Il est indispensable de garantir aux poules domestiques que vous élevez:

  • un environnement sain
  • des soins réguliers et adaptés
  • des traitements curatifs et préventifs

Découvrez une vidéo pour bien traiter les parasites de vos poules

Une vidéo de gammvert

N’hésitez pas à commenter cet article et à nous expliquer ce que vous faites pour éviter les maladies des poules.

Partager sur:
  • La Bible des soins naturels pour le cheval, le poney et l'âne
  • Braun Thermomètre Braun BNT400B sans Contact avec Technologie Age Precision & Oxymètre de pouls 1 de (saturation en oxygène, taux d’oxygène sanguin, précision clinique, dispositif médical certifié)
    produit 1: Double technologie - mesure de la température frontale sans et avec contact. Mode sans contact pour ne pas troubler le sommeil de votre enfant produit 1: Technologie Age précision avec affichage à code couleur produit 1: Écran rétroéclairé pour une utilisation dans le noir et mode silencieux pour éviter de réveiller votre enfant endormi produit 1: Mesure rapide en 2 secondes produit 2: Mesure les niveaux d'oxygène dans le sang - Mesure la saturation en oxygène (%SpO2), la fréquence cardiaque et la tension différentielle produit 2: Une précision clinique pour une utilisation à domicile - Des résultats fiables cliniquement conformes aux normes européennes (marquage CE) produit 2: Convient aux adultes (>18+) souffrant de pathologies telles que la BPCO, la pneumonie ou l’apnée du sommeil produit 2: Des résultats détaillés - Pince digitale confortable et légère avec écran OLED rétroéclairé et rotatif pour un affichage clair des résultats

A lire également