poules sans stress

Réduire le stress que peut subir la volaille

Habituellement, un grand nombre de poulets sont élevés dans des poulaillers afin de maintenir un environnement sûr pour eux et de les protéger des intempéries. Une température élevée combinée à un taux d’humidité élevé peut entraîner un stress thermique, qui a un effet néfaste sur la santé de vos volailles. 

Le stress chez les poules ?

poules heureuses

Le stress thermique peut se produire chez les volailles de tous âges et de toutes sortes, et il s’agit d’un phénomène qui se produit lorsque les oiseaux sont incapables de maintenir l’équilibre dans la production de chaleur corporelle et la perte de chaleur corporelle. 

Ce stress thermique peut non seulement entraîner la mort et la souffrance des poulets, mais il peut également entraîner une baisse de la production. Par conséquent, cela signifie une baisse des bénéfices pour les exploitations avicoles.

Voici quelques conseils très utiles pour réduire et prévenir le stress thermique chez les volailles et permettre à vos poulets de prospérer dans un environnement sûr et sain :

La ventilation ?

Il est très important que les fermes avicoles soient entourées d’arbres et de verdure pour atténuer la chaleur de l’été. De plus, ne surchargez pas le poulailler ; vos poulets ont besoin d’espace pour ne pas être affectés par la chaleur corporelle des autres poulets. Le toit du poulailler doit être correctement isolé et des systèmes de refroidissement par évaporation doivent être fournis aux volailles. Il doit y avoir un système de contrôle d’entrée approprié afin que l’air soit distribué uniformément à grande vitesse par temps chaud. Une vitesse d’air élevée est essentielle pour soulager le stress thermique.

Approvisionnement en eau ?

La consommation d’eau des volailles augmente considérablement par temps chaud par rapport à un temps normal. Le fonctionnement des abreuvoirs et une température de l’eau basse augmentent la consommation d’eau des volailles, ce qui atténue le stress thermique. Les abreuvoirs en plastique et les conduites d’eau doivent être rincés fréquemment afin de fournir aux volailles de l’eau fraîche et potable.

Supplément de vitamines

Par temps chaud, la perte de chaleur peut entraîner la perte de divers minéraux dans le corps de la volaille. Ces minéraux sont le potassium, le zinc, le sodium, le magnésium et le phosphore. Vous pouvez donc apporter à vos volailles des électrolytes dans leur eau de boisson. Il a été constaté que les électrolytes à base de chlorure de potassium augmentent la consommation d’eau des volailles. Vous pouvez apporter des électrolytes à vos volailles avant même la période de stress thermique.

➡ Vous souhaitez plus d’infos sur les vitamines pour les poules ?

Cliquez ici pour lire le guide des vitamines pour gallinacés

Gestion du régime alimentaire ?

En été, l’alimentation des volailles est réduite en raison de la chaleur. Il est donc très important de gérer l’alimentation de la volaille en été afin de pouvoir ajuster l’apport des macros qui provoquent plus ou moins de chaleur métabolique. Par exemple, les protéines provoquent plus de chaleur métabolique. Vous pouvez donc ajuster l’alimentation de vos volailles en leur fournissant moins de protéines que de glucides et de graisses en été.

➡Vous souhaitez savoir comment garder vos poules au frais durant l’été ?

Lisez cet article

Un autre facteur contribuant à réduire le stress thermique chez les volailles est un personnel bien formé qui reçoit des instructions écrites détaillées pour toutes les opérations concernant les volailles. Le personnel présent doit être capable d’identifier les signes de stress thermique et de prendre des mesures préventives. De plus, il ne faut pas surcharger ou surpeuplé les volailles dans le logement ainsi que dans le transport.

Partager sur:

A lire également