Quelle couveuse pour faire naître des poussins ?

modèle de couveuse automatique amazon

Faire naître des poussins dans un poulailler pas cher n’est plus chose secrète aujourd’hui. Surtout avec les différentes techniques qui existent. Mais d’aucuns diront que cela n’est possible qu’à la présence d’une poule qui assurera la couvaison. Alors nous vous proposons de lire cet article pour découvrir les types de couveuses pour faire naître des poussins sans une poule.

Avant que la poule ne fasse naître des poussins, elle suit plus étapes qui d’ailleurs sont converties en jour. Tout d’abord, elle doit pondre ses œufs pendant une dizaine de jours. Attention, sans un coq vous n’aurez pas d’oeufs fécondés. Il faudra effectuer un mirage des oeufs. Après cela, elle prendra 21 autres jours pour les couver afin que naissent les poussins. Avec les incubateurs ou encore appelés couveuses, il est possible d’assurer ce rôle et avoir des poussins. Grâce à un contrôle de l’hygrométrie (taux d’humidité, chaleur) durant l’incubation.

Top 3 des meilleures couveuses pour poules

La couveuse à œuf manuelle : très pratique pour les débutants

La couveuse manuelle fonctionne à l’image d’une poule couveuse. Son utilisation peut être fastidieuse, mais elle demeure efficace. La couveuse manuelle est un dispositif qui demande l’effort humain pendant le processus de couvaison. Puisque comme son nom l’indique, elle est manuelle. Elle est dotée d’une résistance qui assure une chaleur réglable par thermostat. Celle-ci est diffusée à l’aide d’un ventilateur de façon homogène.

Son fonctionnement se résume sur le retournement d’œuf et généralement utilisé pour de petits élevages. C’est ce qui fait sa particularité, car elle s’apparente à la méthode qu’emploie la poule. Pour faire naître des poussins avec l’incubateur ou couveuse manuelle, il faut retourner ses œufs de poule 2 à 3 fois dans la journée. Ceci à partir du deuxième jour de la couvaison jusqu’au dix-huitième jour afin que l’œuf entier bénéficie d’une forte chaleur. Le système de chauffage d’une couveuse manuelle dépend du type choisi en termes de grandeur.

La couveuse d’œuf semi-automatique : meilleure pour un élevage moyen

Tout comme la couveuse manuelle, la couveuse semi-automatique fonctionne de la même façon. Il s’agit à cet effet de la méthode liée au retournement d’œuf, sans risque pour la coquille. La particularité avec ce dispositif est que le retournement des œufs s’effectue à l’aide d’une poignée disposée à l’intérieur et non à la main. Cela permet d’une part d’éviter d’ouvrir la couveuse pour effectuer n’importe quelle action provoquant le dérèglement de la température. Et d’autre part d’éviter de manipuler les œufs fragiles. 

La couveuse d’œuf automatique : adéquate pour les professionnels

Si vous souhaitez gagner du temps et aller plus vite dans vos actions. La couveuse d’œuf automatique est la plus conseillée puisqu’elle est généralement utilisée pour les élevages de taille. Ce modèle de couveuse est doté d’une grille d’éclosion sur laquelle vous pouvez placer les œufs 3 jours avant l’éclosion. En ce qui concerne le retournement des œufs, vous n’avez plus à effectuer une action, car cela se fait automatiquement grâce à un moteur. C’est un véritable incubateur qui assure une éclosion fiable et excellente.