Comment renforcer les coquilles d’oeuf ?

La qualité des coquilles d’oeuf préoccupe énormément les acteurs de la filière. Un œuf fragile ne sert aucunement les intérêts d’un éleveur dont le projet est de procéder à sa commercialisation. Pour consolider les coquilles de vos poules pondeuses, nous vous présentons les conseils suivants. Focus.

Pour de bonne coquilles d’oeuf : Faire un apport fréquent en calcium

Pour travailler à la solidité des coquilles d’oeuf, vous devez commencer bien avant la période de ponte. Il s’agira essentiellement d’augmenter la quantité en calcium des aliments que prennent les poules. Il faut préciser cependant que l’apport en calcium doit se faire selon un calendrier bien défini.

Par ailleurs, durant la saison des pontes, une autre dose de calcium doit s’appliquer en forme de particules grossières. C’est par ce moyen que le calcium alimentaire se rend disponible pour la solidité des coquilles. (Lire notre article: Comment donner du calcium à vos poules ?)

Les coquilles d’oeuf : les éléments qui contribuent à leurs fragilité

Coquilles d'oeuf cassée
Coquille d’oeuf cassée

L’âge des poules est un facteur qui agit sur la qualité des coquilles d’œuf. En effet, plus elles sont âgées, plus les coquilles deviennent fragiles. En effet, les œufs prennent plus de taille au fur et à mesure que les poules grandissent. C’est naturel.

Par contre, le poids de la coquille ainsi que son épaisseur diminuent au fil du temps. Pour éviter cela, vous devez fournir suffisamment de calcium à vos poules pour que ces dernières n’aient pas à trop puiser dans leurs réserves. Le calcium sera un complément alimentaire pour élevage. Astuce : les produits à base de coquilles d’huîtres contiennent du calcium.

Coquilles d’oeuf : les conséquences de la fragilité

La carence en calcium oblige les poules à mettre leurs réserves à contribution, cela peut les empêcher de pondre aussi. Cependant, cette alternative a des conséquences sanitaires. En effet, cet état de choses a la fâcheuse habitude de fragiliser à la fois la structure des coquilles, mais également la santé des poules elles-mêmes.

De façon concrète, il en résulte une vulnérabilité osseuse, une faiblesse de l’ostéoporose, puis un arrêt de la ponte. Par ailleurs, le manque de calcium provoque des fissures sur les œufs. Par conséquent, l’éclosion n’a pas lieu.

En définitive, vous devez retenir que les coquilles d’œuf sont très fragiles sans un apport suffisant en calcium. Pour remédier à ce déficit, une alimentation adaptée est la solution la plus probable. Par contre, il est indispensable de s’y prendre très tôt pour avoir de bons résultats.

Sécurisé le lieu de ponte. Afin de limiter les risques d’oeufs cassé, choisissez un beau poulailler en bois avec pondoir pour vos poules pondeuses.